marques et annonceurs carnet de lily

Le Carnet de Lily

l'amitié a t'elle encore un sens aujourd'hui?

L’amitié a t’elle encore un sens aujourd’hui?

Zanmi, filos, amigo, jingu, mik, vriend, kubari, moninga, priyatel, rafika… Les appellations du mot ami sont aussi diverses et variées que les langues  et les cultures dans le monde. En effet, peu importe le coin du globe concerné, l’amitié est une notion universelle capable de rapprocher des individus de différentes origines, de différentes couches sociales, de  sexes différents et même de différentes générations. Un auteur inconnu a d’ailleurs écrit: “On a besoin d’amis comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir. L’amitié c’est un peu la nourriture de l’âme”. Cela nous amène donc  à déduire logiquement que dans la vie, personne ne peut aller loin tout seul (À moins qu’il ne soit un extra-terrestre). Mais si l’amitié est un sentiment considéré comme nécessaire, voire incontournable dans les relations humaines, d’où vient-il donc que l’on entende de plus en plus parler d’amitiés brisées et trahies, d’amis qui par jalousie décident de retourner leur veste, de personnes déçues en amitié qui décident désormais de faire cavaliers seuls? L’amitié a t’elle encore un sens aujourd’hui? Ensemble, nous allons essayer de redécouvrir, de décrypter, mais aussi de comprendre la complexité de ce concept aussi vieux que le monde.

 

LE TEMPS DES PREMIERS EMOIS…

“Les coups de foudre existent plus souvent en amitié qu’en amour.”  – Stéphane Audeguy

Parfois, il suffit d’un regard, d’un sourire, d’un échange pour que  se noue entre des personnes, un lien fort qui parfois dure toute la vie! Ce lien qui s’appelle l’amitié, pourrait être  définie comme étant un sentiment réciproque qui engage deux personnes l’une envers l’autre. Cela ferait donc référence à une inclination naturelle ,  qui peut être spontanée ou alors susceptible de prendre davantage de temps si le coup de coeur n’est pas immédiat. En effet, il y’a un courant de pensée qui voudrait que dans une relation amicale, il y ait toujours une personne qui qui s’investissent émotionnellement plus que l’autre ou qui ait été attirée la première. Selon cette tendance, il serait absolument impossible que deux amis partagent le même degré d’affection. Par conséquent la personne qui a été conquise la première, devra alors mettre tout en oeuvre afin de gagner la sympathie de son coup de coeur. Parfois imprévisible entre des personnes qui au début se détestaient comme chien et chat, une relation amicale peut rapidement se transformer en quelque chose de spéciale qui donne souvent naissance à une affection plus forte que celle que l’on porte aux membres de sa famille. 

“Il est tel ami plus attaché qu’un frère” – Proverbes 18:24b

Cela pourrait par de ce fait susciter une interrogation: n y’a-t-il d’amitié possible qu’entre des personnes n’appartenant pas à la même famille? A cette préoccupation, nous serions tentés de répondre par l’affirmative, au vu des amitiés filiales entre des personnes d’une même fratrie ou entre des parents et leurs progénitures qui se racontent tous leurs petits secrets, sans oublier   des amitiés parfaitement assumées entre des personnes impliquées dans une relation amoureuse. En effet, l’admiration se transforme parfois en amitié et de cette dernière naît souvent des histoires d’amour authentiques et durables. Parce qu’il faut bien le souligner, c’est là l’une des caractéristiques principales d’un vrai ami, celui qui aime quoiqu’il arrive et qui soutient en tout temps. Cette personne spéciale à qui l’on peut tout dire sans avoir peur ni d’être jugé, ni d’encaisser toute critique venant d’elle, cela parle donc d’une relation fusionnelle qui connecte de façon particulière deux âmes. Toutefois, bien que le format classique de l’amitié n’inclut généralement que deux personnes, l’on assiste parfois à des relations amicales impliquant plusieurs amis, qui dans la plupart des cas, ont une histoire commune ou alors un ami commun qui est le point focal entre eux et qui très souvent s’impose naturellement comme étant le chef de la meute.

 

LE PIÈGE DES APPARENCES

“Celui qui a beaucoup d’amis les a pour son malheur” – Proverbes 18 :24a

Dans la vie, il y’a effectivement ces personnes hyper-sociables ou méga-populaires qui attirent leurs semblables comme des abeilles sur du miel. En effet, si pour certains individus un peu réservés et timides, il n’est pas facile de se créer de nouvelles relations, pour d’autres en revanche, cela est une parfaite évidence. C’est ainsi que ces friends’addicted se retrouvent entourés d’une véritable cour de sympathisants. Mais attention! Le danger que ce genre de configuration pourrait comporter serait la difficulté de ne pas pouvoir être à même de séparer le bon grain de l’ivraie. Avoir beaucoup d’amis ne signifie pas forcément avoir de véritables amis!  Effectivement, certaines personnes mal intentionnées, sous le fallacieux prétexte de l’amitié se lient à d’autres juste dans le but inavoué de satisfaire leurs propres intérêts. Elles se servent ainsi de leur victime ayant manqué de vigilance, pour atteindre leurs  objectif, au mépris total du caractère sacré de l’amitié! L’auteur Marc Lévy a d’ailleurs écrit: “Mieux vaut une amitié sincère que des camaraderies superficielles.” Il est de ce fait très important si l’on voudrait s’épargner de sévères déconvenues, de pouvoir faire la différence entre de simples connaissances, des sympathisants, des personnes avec lesquelles on a juste un bon feeling, et de véritables amis. 

Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas possible d’entretenir plusieurs amitiés sincères, il s’agit juste de pouvoir faire la part des choses et être à même de pouvoir reconnaître ceux qui nous tiennent vraiment à coeur mettant ainsi en exergue cette affirmation de l’écrivain Maurice Dantec : “L’amitié se résume à celles qu’elle rend superficielles”.  Et des amis, il y’en a de toutes les formes, pour tous les goûts et de tout genre! Nous pouvons entre autres citer:

-Les amis-confidents à qui l’on va se confier plus facilement qu’à d’autres, histoire de se défouler, d’avoir un peu de réconfort ou juste pour pleurer un bon coup;

-Les amis-conseillers vers qui l’on se tourne instantanément lorsqu’on a besoin de précieux en cas de situations délicates;

-Les amis anti-dépresseurs qui sont toujours partants pour un bon délire, avec lesquels l’on aime faire la fête ainsi que des folies que l’on n’oserait jamais faire seuls ou en compagnie d’autres personnes. Ce sont généralement des personnes qui ne se prennent pas la tête et avec lesquelles l’on a simplement envie parfois de se taper un fou rire;

Mais au-delà de toutes ces particularités, il y’a bien évidemment les besties, ces amis là qui nous comprennent mieux que tout le monde, qui nous soutiennent envers et contre tout et qui très souvent sont une sorte de miniature de toutes les autres catégories sus-citées.

 

C’EST DANS LE MALHEUR QU’ON RECONNAÎT SES VRAIS AMIS

“L’ami aime en tout temps, et dans le malheur il se montre un frère.” – Proverbes 17:17

Cette citation populaire fait référence non pas à des amis de passage ou de pacotille, mais bien évidemment à ceux qui sont là dans toutes les saisons de nos vies, qui partagent nos joies et nos peines, qui sont prêts à aller avec nous en croisade contre le reste du monde. L’on a certainement toutes cette amie-là qui est prête à s’empiffrer de pots de glaces avec nous lorsque nous sommes en pleine déprime et ce même si elle est sous régime ou alors qui va laisser tomber tout ce qu’elle est entrain de faire pour s’empresser de  venir nous aider à nous sortir des situations difficiles! Oui des amitiés sincères ça existe, à l’instar d’une très particulière qui est citée dans la bible et qui unissait deux personnes que les circonstances étaient pourtant censées opposer. Il s’agit de l’improbable amitié entre David et Jonathan. En effet, ce dernier qui était le fils de Saül premier roi d’Israël, s’était lié d’une forte amitié à l’égard de celui que son père considérait comme étant son pire ennemi. Une amitié qui avait été scellée par un serment et en vertu de laquelle ils étaient tous les deux prêts à mourir l’un pour l’autre, étant devenus pratiquement comme des frères. Une amitié que même l’animosité du roi et ses menaces envers son fils n’avaient pas pu briser, au point où ce dernier s’était mis son père à dos afin d’éviter la mort à son précieux ami! Et David le lui avait bien rendu plus tard lorsqu’il fut devenu roi, en épargnant son unique fils d’une mort certaine et en le faisant manger à la table des rois malgré la déchéance qui avait frappée sa famille paternelle.

Cette histoire unique attire notre attention sur un point primordial: la loyauté. Cette caractéristique qui peut soit être le fondement d’une amitié solide et durable, soit être le talon d’Achille d’une amitié instable et précaire.

QUAND LES FRUITS NE TIENNENT PAS LA PROMESSE DES FLEURS…

“Les blessures d’un ami prouvent sa fidélité, mais les baisers d’un ennemi sont trompeurs.” – Proverbes 27: 6

Même si l’amitié est faite de hauts et de bas et qu’on a l’habitude de dire que les vrais amis savent aussi se bagarrer, il y’a des cas de figures où ces bémols sont juste la preuve d’une relation fragile. En effet, des mésententes, des malentendus ou des évènements malheureux, peuvent effriter une amitié, ou alors rendre sa préservation impossible. C’est ainsi qu’un meilleur ami peut facilement devenir un pire ennemi, dans les cas de trahison de sa part, de jalousie, d’envie ou de commérages vis-à-vis de la personne qui, hier encore le prenait pour son confident privilégié. Ces éléments totalement déplorables, peuvent gangrener une amitié sincère et finalement la rendre toxique. C’est notamment le cas lorsque celui qui est censé être une aide dans la vie, devient plutôt un boulet, un mauvais conseiller,  celui-là qui est susceptible d’entraîner son ami dans des situations inextricables! Cela nous ramène à une autre histoire qui est relatée dans la Bible et qui implique justement le fils du roi David mentionné plus haut. Absalom, puisqu’il s’agit de lui, ressentait une attirance malsaine vis-à-vis de sa soeur et la désirait au point de s’en rendre malade. Cette situation perdura jusqu’au jour où son cousin et ami Jonadab lui donna le vicieux conseil d’abuser d’elle en ayant des rapports sexuelles avec elle contre son gré, l’encourageant ainsi à l’inceste. Chose qu’Absalom s’empressa de faire et qui emporta malheureusement dans la famille royale, des conséquences aussi dramatiques que désastreuses telles que: le fratricide ,les intrigues de succession, la révolte filiale et la guerre civile.

Il serait donc véritablement prudent de se méfier de certaines personnes qu’on appelle amis et veiller au maximum aux relations qu’on entretient ou encore aux choses qu’on raconte, comment on le fait et auprès de  qui on le fait. En effet, certaines de ces personnes qui sont soi-disant nos amis, ne sont forcément pas heureuses du bonheur qui nous arrive, encore plus si la vie ne leur sourit pas particulièrement. De telles choses suscitent des jalousies, des rivalités injustifiées au sein des relations amicales. On a ainsi entendu des histoires de personnes qui ont fait des coups bas à  leurs amis à cause de leur succès et de leur ascension dans la vie, ou qui ont poussé le vice jusqu’à entretenir dans le dos de ces derniers, une relation coupable avec leur conjoint. Toutes ces tristes histoires nous montrent malheureusement que la notion d’amitié est vraiment menacée de nos jours. Même si cela pourrait légitimement nous dégoûter de toute relation amicale, c’est d’un autre côté, un encouragement à chérir et à entretenir celles qui en valent la peine.

 

UNE AMITIÉ À L’ÉPREUVE DE LA VIE.

“Une amitié qui a pu vieillir ne doit pas mourir” – Proverbe juif

Comment donc préserver et consolider une amitié sincère? Surtout lorsque l’on sait qu’en plus des facteurs sus-cités, il y’a d’autres éléments de la vie qui pourraient fragiliser ou briser pour de bon, même les relations amicales les plus solides. En effet la distance, les situations professionnelles, financières et matrimoniales différentes pourraient affecter et créer un certain déséquilibre même dans des relations de longue date. Il serait donc judicieux pour les personnes impliquées, d’être capable de faire preuve d’imagination et d’ingéniosité afin de pouvoir sauvegarder leur relation face aux épreuves de la vie et du temps.

C’est dans cette optique qu’en 1958 à Puerto Penasco, une ville du Paraguay, un médecin nommé Ramon Artemio décida pour célébrer ses amis, de passer toute une journée à manger avec eux. C’est de cette simple et surprenante réunion gastronomique qu’est née ce qu’on appelle aujourd’hui la journée internationale de l’amitié, instaurée par l’ONU et qui a lieu chaque 30 juillet de l’année. Ladite journée est célébrée dans les différents coins du monde, de  façons différentes en fonction des cultures. C’est ainsi que dans certains pays, des personnes la célèbrent en s’offrant des cadeaux symboliques afin de consolider leur amitié, tandis que dans d’autres c’est le prétexte idéal pour organiser des campings et des pique-niques entre amis. Et enfin, dans certaines parties du globe, des parades sont organisées dans les espaces publics, donnant ainsi l’occasion aux uns et aux autres de pouvoir célébrer leur amitié en passant la journée à participer ensemble à des jeux, des évènements culturels et des concerts gratuits.

Quels qu’en soient la forme, la nature, les fondements ou la profondeur, ce qui est clair en tout cas, c’est que chaque amitié est unique et bénéficie d’un contexte particulier. Et même si parfois, on se déchire, on se crie dessus, on se fait la tête, c’est également le lieu par excellence où l’on vit des expériences et des émotions exceptionnelles qui nous accompagnent tout au long de notre cheminement périlleux dans la vie. Alors, afin de préserver ce sentiment précieux, Il ne tient qu’aux uns et aux autres de savoir trouver les méthodes qui leur conviennent afin de faire perdurer encore et encore de belles histoires d’amitié  qui fleuriront dans ce monde en perte d’authenticité et de stabilité.

“Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui tombe, sans avoir un second pour le relever!” Proverbes 4:9 et 10.

*Si vous êtes intéressées par la lecture des histoires de la Bible susmentionnées, je vous invite à les découvrir à partir des références suivantes: 1 Samuel 1: 18 ; 1 Samuel 1: 19 ;   1 Samuel 20 ; 1 Samuel 2: 16-18 ; 2 Samuel 9: 1-7; 2 Samuel 13: 19. Vous êtes mariée ou célibataire? Lisez notre dernier article sur l’amitié entre femmes !

 

Fabienne Tatiana

Je me prénomme Fabienne Tatiana, originaire du Cameroun. Bien que juriste-fiscaliste de profession je suis également une grande passionnée d'écriture et de Jésus! Ce qui me motive dans la vie c'est d'encourager des personnes à prendre conscience, à découvrir et en mettre en exergue le potentiel que le Seigneur a mis en elles.

POST A COMMENT

error: Le Contenu est protégé !!