marques et annonceurs carnet de lily

Le Carnet de Lily

La contraception, on y pense ?

La contraception, on en parle? En ce moment débute la saison des mariages — pour certains, elle est déjà bien lancée. Et qui dit préparation de mariage dit aussi discussions sur de nombreux sujets : le style de vie du couple, le travail, l’appel ou le ministère des deux futurs conjoints, les petites habitudes et le passé de chacun — pour connaître l’autre le mieux possible — le désir d’enfant(s), la sexualité,…

 

La sexualité va de paire avec notre sujet du jour : la contraception, qui est généralement entouré de mystères, voire de tabous dans le monde chrétien. D’aucuns diraient que la Bible ne parle pas de contraception et il n’est donc pas utile pour nous d’en parler. D’une certaine manière, c’est vrai.  Pas une fois dans la Bible, il est mentionnée le terme contraception. Dieu, en revanche, nous parle d’alliance, de multiplication et de sexualité.

 

Le désir premier de Dieu est que les Hommes soient en relation avec Lui

 

Dieu désire créer des familles (Genèse 1.28) mais pas seulement. Son désir premier est que les Hommes soient en relation avec Lui et en relation entre eux. Ensuite, il souhaite que les couples construisent leurs familles. La famille commence par le couple. C’est ce que Dieu défend, et c’est aussi ce que de nombreux États pensent puisqu’ils délivrent un livret de famille aux couples tout juste mariés. Chaque couple doit, avant tout chose, entretenir et protéger sa relation avec Dieu. Et comme nous le dit l’Ecclésiaste “Si quelqu’un peut l’emporter contre un seul homme, à deux, on peut lui résister ; la corde à trois fils ne se coupe pas facilement” (Ecclésiaste 4.12 S21). Les trois fils dont il est ici question peuvent être le mari, son épouse et Dieu. Un fil se casse très facilement lorsqu’on tire dessus. Deux fils entremêlés sont plus durs à casser. Trois fils mis ensemble sont encore plus durs à défaire et à casser. À partir de trois fils mis ensemble, la Bible considère que la base est suffisamment solide pour supporter les diverses épreuves de la vie.

 

Réflexions sur la contraception

 

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la contraception comme étant l’utilisation d’agents, de dispositifs, de méthodes ou de procédures pour diminuer la probabilité de conception ou l’éviter. Le Larousse la définit comme l’ensemble des méthodes visant à éviter, de façon réversible et temporaire, la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde ou, s’il y a fécondation, la nidation de l’oeuf fécondé. Très prochainement, nous vous parlerons des méthodes existantes et de ce que nous recommandons….

 

Ne vous privez pas l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vous consacrer au jeûne et à la prière ; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente à cause de votre manque de maîtrise.” (1 Corinthiens 7.5)

 

De façon générale, le verset ci-dessus exprime la pensée de Dieu sur la nécessité de la sexualité dans le couple. Si l’unique but de la sexualité est d’avoir des enfants et de fonder une famille, alors aborder le sujet des moyens de contraception peut sembler inutile. Cependant, si nous considérons que les rapports sexuels ont aussi pour but de glorifier Dieu en ne faisant qu’un avec son époux/épouse, de connaître l’autre de la façon la plus intime qui soit, de donner du plaisir à l’autre autant que l’autre nous en donne, alors une réflexion sur la contraception est plus que nécessaire et vivement encouragée.

 

La contraception, un choix qui se fait à deux

 

Le choix d’utiliser une méthode contraceptive ou non est une décision sur laquelle les deux conjoints doivent être parfaitement en accord. Et cela nécessite inévitablement des discussions, des échanges, des prières. Une personne du couple ne doit pas avoir un avis moins important que l’autre. Dieu nous a montré, en formant Eve à partir de la côte d’Adam, que les deux partenaires étaient en vis-à-vis, l’un à côté de l’autre, l’un égal à l’autre (Genèse 2.21-25).

 

Certains peuvent penser que, quoi que l’on fasse, la volonté de Dieu se fait toujours. Cela est vrai, rien ni personne ne peut bloquer Sa volonté. Cependant, Dieu nous laisse toujours le choix. Il nous propose de jouir de Ses bénédictions (qui peuvent, sur le moment, ne pas être perçues comme telles). Mais, la décision finale nous revient toujours. C’est ça le libre-arbitre, c’est toujours à nous de choisir si on les accepte ou pas.

 

Avec amour,

 

Coralie

Je m'appelle Coralie, j'ai 25 ans. Mariée à Alexis, je suis accompagnante d'élèves en situation de handicap (les extraordinaires, comme j'aime les appeler) dans un lycée en France. Née dans une famille chrétienne, j'ai commencé à avoir une relation avec Dieu il y a 10 ans, une relation faite de hauts et de bas. Il m'est arrivé de lâcher la main de Dieu mais je suis toujours revenue vers Lui car c'est le seul qui m'aime malgré tout. Ce que je porte dans mon coeur, c'est d'aider les femmes et de les encourager à découvrir qui elles sont et ce qu'elles sont capables de faire. Un de mes versets préférés dans la Bible : "Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance" (La Bible, Jérémie 29 : 11)

Rédactrice
POST A COMMENT

error: Le Contenu est protégé !!