marques et annonceurs carnet de lily

Le Carnet de Lily

commencer ce projet maintenant!

Commencer ce projet maintenant!

Quelle différence y a t’il entre un rêve et un projet? Selon moi, dans la vie il y a plusieurs catégories de personnes. Celles qui ont des rêves plein la tête depuis qu’elles sont en âge de réfléchir; celles qui affirment leurs préférences au fil des études/expériences et enfin, la catégorie de celles qui tombent dans la soupe comme Obélix.

Nous pouvons faire ce même parallèle dans le domaine des projets. Il y a des projets qu’on chérit depuis notre plus tendre enfance; il y en a d’autres qui naissent au fil de l’eau (avec les connaissances, compétences et autres expériences) et enfin ceux qui voient le jour à force d’opportunités.

Au final, qu’importe la source du projet et son ampleur, s’il a germé dans notre cœur, il mérite d’être pris au sérieux.

Mais en fait, c’est quoi un PROJET concrètement?

Le dictionnaire Larousse nous indique que c’est le “but que l’on se propose d’atteindre” ou encore “l’idée de quelque chose à faire, que l’on présente dans ses grandes lignes”. Peut-être pensons-nous que ce que l’on voit dans notre esprit n’a ni queue ni tête, ou que cela nous semble être une idée farfelue? Pas de panique ! Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement (Ecclésiaste 7.8).

Alors, pour passer d’une simple idée à un projet, suivez ces quelques étapes.

 

Étape 1 : Commencer à écrire

 

Écrire permet d’affiner son idée en mettant des mots précis sur ce que l’on veut faire. Qu’est-ce-que c’est ? À quoi cela va servir ? Qui pourra en profiter? Quels sont les bénéfices à en tirer? Pourrez-vous en vivre? Quelle est votre vision du projet à court, moyen et long terme?

 

Étape 2 :  S’inspirer de personnes qui excellent dans le domaine visé

 

Ici, on ne parle pas de copier mais de prendre exemple sur de bons modèles qui nous permettront de gagner du temps et d’économiser de l’énergie (on ne va pas réinventer la roue…). Lire, se documenter et s’informer ne sera jamais de trop.


Étape 3 : Dresser la liste de ce dont nous avons besoin pour y parvenir

 

Ressources intellectuelles, matérielles, financières, humaines… Le but n’est pas d’être effrayé par ce listing mais de rassembler les ingrédients pour faire naître et grandir son projet. En comparant l’existant avec ce qui nous manque, cela nous donnera une vision plus réaliste des choses. Ne cherchons pas à mobiliser toutes les ressources d’un coup, parfois un seul de ces éléments peut suffire à démarrer. Le reste ne sera que plus-value.

 

Étape 4 : S’entourer des bonnes personnes

 

Même si notre projet ne nécessite pas de s’associer à quelqu’un au sens propre du terme, nous aurons besoin d’une épaule. Une personne d’entière confiance à qui nous pouvons confier nos doutes, partager nos défis, exprimer nos désirs et qui sera une porteuse d’arme dans la prière. Cette personne n’est pas nécessairement un expert dans le domaine mais elle saura nous faire lever la tête du guidon. Une personne de foi qui croira dans le potentiel que Dieu a déposé en nous, avant même d’avoir vu le fruit de notre projet.

 

Étape 5 : Se fixer des objectifs

 

Il est important de se fixer des objectifs SMART, c’est-à-dire Spécifiques, Mesurables, Ambitieux, Réalistes, et Temporels.

En plus de cela, utiliser un rétroplanning permet de suivre son projet étape par étape. Ainsi, nous gardons notre motivation intacte car notre progression est visible.

 

Étape 6 : Faire un premier pas

 

Élaborer un prototype, se renseigner sur les démarches administratives et juridiques à effectuer, ou tout simplement se former. Tout ce que l’on peut faire à ce moment-là vient tester notre projet et est un bon indicateur de fiabilité.

Comme l’indique son nom, un projet reste un projet. C’est une ébauche, un coup d’essai. Et si ce dernier est novateur et consistant, ce coup d’essai peut se transformer en véritable opportunité à saisir.

 

Retenons cependant que tous les projets n’aboutissent pas facilement. Certains échoueront ou seront retardés mais ce n’est que partie remise. Il est important de toujours garder en mémoire qu’un projet part d’une idée. Et des idées, nous en aurons encore et encore.

 

Ce qu’il faut retenir :

1. N’oublions jamais que nos projets ne dépendent pas de notre compte en banque. Alors que nous avons la vision, Dieu pourvoira afin que Son nom soit glorifié.

Maintenant, remplissons pleinement notre rôle de chef de projet. Avec l’assistance du précieux Saint-Esprit, c’est certain, nous ferons des exploits avec Dieu !

 

Recommande à l’Éternel tes œuvres, Et tes projets réussiront – Proverbes 16.3

 

Evlie

Evlie RAMOTHE est une jeune femme de 25 ans, née en Guadeloupe (FWI), où elle réside encore aujourd'hui. Diplômée d'un MBA en Ressources Humaines, elle travaille au sein de la filiale Antilles d'un grand groupe international. Dans son église locale, elle oeuvre au sein d'un ministère contribuant à la formation et l’enseignement des membres. Quand elle a du temps libre, elle privilégie les temps de qualité passés en famille et pratique le volley-ball au niveau loisir.

COMMENTS
  • Lauriane

    REPLY

    Bel article !!!

    19/07/2019
    • Le Carnet de Lily

      REPLY

      Merci de nous lire Lauriane! 🙂

      19/07/2019
POST A COMMENT

error: Le Contenu est protégé !!