In Inspiration

À la découverte d’ Annabelle Sourdril, animatrice de Parole de Femmes

annabelle sourdril emci tv parole de femmes carnet de lily

Nous revoilà pour une entrevue passionnante avec une de nos inspirations! Ce mois-ci, nous avons eu l’opportunité de nous entretenir avec l’une des femmes qui marque le monde des médias chrétiens dans la francophonie! Vous l’avez certainement connue comme présentatrice de l’émission Parole de Femmes et dans diverses émissions à EMCI TV aux côté de son époux Jérémy Sourdril, ou encore lors d’une conférence en Europe ou au Canada. C’est une femme pétillante qui communique le rire et la bonne humeur! Découvrons Annabelle Sourdril à travers notre focus Inspiration de ce mois de novembre.

La rédaction: Bonjour Annabelle, quel plaisir de vous avoir ce mois-ci! Comment avez-vous commencé au sein de EMCI ?

Annabelle Sourdril: Enseignemoi.com est né il y a 13 ans maintenant, sous l’impulsion de Michael Lebeau qui en a reçu la vision. Michael était le meilleur ami de Jérémy (mon mari). Lorsqu’il nous a partagé sa vision, nous y avons tout de suite adhéré. Nous sommes allés vivre au Canada et ça a commencé à prendre plus d’ampleur. Petit à petit, je me suis retrouvée à avoir de plus en plus de responsabilités à EnseigneMoi. Nous avons lancé la chaîne télé EMCI depuis quelques années maintenant. Et aujourd’hui, nous voilà !

 

« Il y a un besoin dans la francophonie en termes de médias. Il faut oser se lancer ! »

 

La rédaction: Avez-vous toujours voulu faire de la TV ?

A. S: Pas du tout ! Jamais ! [rires] En réalité, je n’avais pas de grandes aspirations. Être « une femme de » ne me dérangeait pas et cela me suffisait.

 

Comment est née l’émission Paroles de Femmes? Comment avez-vous choisi les animatrices ?

A. S: Lorsque le projet de lancement de la chaîne TV est arrivé, Michael (Lebeau) parlait d’une émission pour les femmes. Il pensait à un talk-show et m’a proposé de présenter l’émission. Je n’y croyais pas du tout… Je pensais que ça ne marcherait pas. Comme je le disais, je n’ai jamais voulu faire de la télévision…. Mais j’ai obéis et me suis soumise à mon patron.

Toutes les animatrices sont des femmes qui faisaient déjà partie de notre cercle. En réalité, aucune ne voulait faire de la télévision. Aucune ne pensait un jour participer de près ou de loin à une émission. C’est assez ironique car nous ne regardions pas du tout la télévision ! [rires]

On ne s’y connaissait pas du tout alors on y est allé au feeling. On a laissé nos personnalités faire le reste. C’est comme ça qu’est né Parole de Femmes.

 

Et les différents invités qui participent aux émissions ?

A. S: Nous faisons le nécessaire pour contacter des personnes intéressantes afin de leur offrir une plateforme d’expression. Par exemple, nous avons reçu Aurélie Nseme (Rédactrice en chef du Carnet de Lily) que j’ai contacté après être tombée sur son blog. Je trouvais qu’elle pouvait apporter quelque chose de particulier à nos émissions adressées aux femmes célibataires. Et depuis, elle est revenue à plusieurs reprises !

On reçoit aussi pas mal de prédicateurs. L’émission offre plus d’interaction… Ce n’est pas un prédication mais un échange. Nos invités se retrouvent souvent à partager des témoignages et on découvre les ministères de manière plus intimes.

 

Ce que vous aimez dans votre travail?

A. S : J’aime voir les femmes être touchées et voir que cela porte du fruit. Il y a beaucoup de témoignages liés aux émissions. Notamment sur des sujets sensibles ou des guérisons. Lorsque je vois tout ça, je suis heureuse d’avoir obéis.

 

pdf emci tv carnet de lily
Annabelle et toute la team de Parole de Femmes… un vrai régal!

 

 

Votre meilleur souvenir plateau, tournage ?

A. S : Mis à part tous nos fous-rires [rires], je dirais que c’est le tournage de l’émission sur les secrets de famille. Il y avait une ambiance à couper au couteau tout au long de l’émission. Après que l’enregistrement soit terminé, nous sommes restés prier sur le plateau. C’était un moment très fort. C’est drôle car au final cette émission n’est pas une de celles qui a le mieux fonctionné auprès du public. Pourtant, il s’est passé quelque chose de puissant ce jour là !

 

Une leçon que vous avez apprise?

A. S : L’obéissance. Lorsque Dieu nous fait sortir de nos zones de confort, ce n’est pas pour rien. Il y a un besoin dans la francophonie en termes de médias. Il faut oser se lancer !

 

Petite indiscrétion: Parole de Femmes dans 10 ans, à quoi ça ressemble?

A. S : À rien de ce à quoi ça ressemble aujourd’hui. Je vois un public, plus d’invités, des témoignages de femmes. Tout sera plus dynamique. Plus de tout, plus de Dieu ! Notre vocation n’est pas de faire de la télévision mais d’accompagner les femmes dans leur marche avec Dieu ! 

 

Quels conseils pour une femme qui sert Christ et qui rêve de travailler dans le domaine de la télévision?

A. S : N’attends pas d’être devant les caméras pour Le servir !

 

Et pour une femme qui ne souhaitait pas faire de la TV (comme vous) ?

A. S : Continue à Le servir, même devant les caméras ! [rires]

 

Vous êtes une femme à plusieurs casquettes, très impliquée dans la vision d’EMCI TV. De plus, vous voyagez beaucoup, intervenez souvent à des conférences pour les femmes ou aux côtés de votre époux Jérémy Sourdril… Comment faites vous pour jongler entre ces différentes responsabilités et garder une vie saine et équilibrée ?

A. S : Il n’y a rien de figé dans notre organisation ni dans notre style de vie. 
Un jour, j’ai reçu une parole concernant la manière dont je devais m’organiser: “Dieu est la seule et unique priorité.” C’est le 1er commandement qui nous est donné. Ensuite, on nous parle d’aimer notre prochain… Lorsque je fais de Dieu ma priorité, le “reste” va découler de ça. Il y a toujours du mouvement et je fais en fonction de ce que Dieu me montre. Parfois, je vais prendre plus de temps pour notre fille (Eden), parfois je serais amenée à être plus focalisée sur mon travail. Je crois que c’est Dieu qui gère et priorise toute chose. Il maintient l’équilibre.

annabelle et jérémy soudril emci tv carnet de lily

Dans notre couple, nous faisons le nécessaire pour être intentionnels et réserver des temps privilégiés. On s’ajuste, notamment avec tous nos déplacements. On fait ce qu’il faut pour ne jamais perdre le contact et valoriser les temps de qualité, plutôt que la quantité. Chaque famille à son organisation, il ne faut pas se frustrer si on ne fait pas comme les autres. Il faut être spontané et s’ajuster.

 

Le ministère Inébranlable a commencé à produire une émission d’évangélisation, GO. Aurons-nous la chance de vous y voir prochainement ?

A. S : J’aimerais bien mais pour l’instant ce n’est pas au programme. Ça demande beaucoup de courage! Je ne suis pas vraiment du genre à évangéliser dans la rue (pour l’instant). Et je ne vais pas faire quelque chose juste pour le faire… Mais qui sait, l’avenir nous le dira !

 

«  Chaque famille à son organisation, il ne faut pas se frustrer si on ne fait pas comme les autres… »

 

Vos projets pour 2019 ?

Des conférences pour les couples et pour les jeunes leaders avec Jérémy en France. Des conférences de femmes et plus spécifiquement pour les femmes de serviteurs. Plus de diversité en termes de contenu sur EMCI TV. Des ateliers en lignes pour les femmes sur des sujets particuliers tels que la mode, les relations… C’est déjà beaucoup !

 

Merci Annabelle!

 

Par Leny

 

Retrouvez Annabelle & Cie sur Parole de Femmes, du lundi au vendredi. 

Share Tweet Pin It +1

Vous aimerez aussi

Article précédentComment bien vivre une période de transition ?
Prochain articleLe Embrace Planner: Embrace, Plan & Build

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!