In Vie Spirituelle

Être une femme chrétienne stable au 21e siècle

etre une femme chretienne stable carnet de lily
 
La stabilité est un sujet important pour la femme du 21e siècle. Jésus est vraiment notre exemple de stabilité, Lui qui est le Rocher des âges, Lui qui est constant et en qui il n’y a ni changement ni ombre de variation. Selon le dictionnaire Larousse, un rocher est une « Grande masse de pierre dure, escarpée, qui paraît enracinée dans le terrain, ou qu’on ne peut remuer. » Nous voyons donc que tel un rocher, nous devons éviter de bouger constamment, d’être dispersées, de sautiller à gauche à droite d’église en église, de ville en ville, de relation en relation, de projet en projet sans jamais s’enraciner.
On dirait que de nos jours, les femmes célibataires bougent constamment, croyant que seul leur futur mariage peut leur assurer la stabilité. Cessons donc de tout ramener au mariage et que la vérité de Dieu nous affranchisse: Dieu désire que tu deviennes une personne stable, là où tu es maintenant.
 
 

Rechercher la stabilité

 
Il faut comprendre que oui, Dieu nous donne une liberté, mais on à tendance à oublier qu’avec la liberté vient la responsabilité. Oui, tu as la liberté de changer de travail, de changer de maison, de changer de copain, etc. Cependant, il y a des conséquences à changer constamment.
Premièrement, cela t’empêche d’être enracinée, à un endroit, mais aussi dans ton caractère. 
Ensuite, la fidélité est un fruit de l’esprit que l’on doit retrouver dans le caractère de l’enfant de Dieu (Gal 5:22). C’est un signe de maturité mais aussi de stabilité. La Bible ne dit-elle pas : « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. » Notre Dieu Lui-même est Fidèle, et notre caractère doit Le refléter. C’est donc important d’être enracinées. Tout être humain a besoin de stabilité;  stable ne veut pas dire ennuyant!
 
Par exemple, lorsqu’on voit un homme qui n’arrive pas à se poser, on aime dire « Oh mais c’est parce qu’il n’a pas encore trouvé la perle rare, la femme a qui il veut mettre la bague au doigt! » Un homme qui n’arrive pas à se poser est un homme instable. Point. Cela n’a rien à voir avec chercher ou trouver. Il n’est pas obligé d’essayer tout le quartier avant de trouver une femme. Beaucoup d’hommes n’ont pas eu besoin d’aller de relation en relation pour trouver une femme. Ils se sont juste posés. Arrêtons de tout justifier. Pareil pour les femmes.
 
 

Gestion des priorités

 
C’est pourquoi j’exhorte constamment les femmes, y compris mes filles à l’église à toujours s’approcher de Dieu, toujours rechercher le conseil de Dieu, mais aussi de se concentrer à découvrir leur mission de vie (appel). Les relations ne fuient pas, tu as tout le temps d’entrer dans une relation et de te marier, malgré ce que tu vois autour de toi. Mais lorsque tu connais ton appel, tu vas apprendre à bouger en fonction de cet appel, des instructions de Dieu et des portes que LUI va t’ouvrir, et non pas en fonction du feeling.
 

Les filles, la vie chrétienne ce n’est pas un feeling. C’est du sérieux. Et la vie chrétienne selon Dieu c’est aussi une histoire de stabilité. Jamais dans la Parole de Dieu, je n’ai vu les apôtres bouger en fonction des paroles des gens, du feeling, des amis, du salaire, ou je ne sais quoi. Les apôtres bougeaient en fonction de l’Esprit de Dieu, et l’Esprit de Dieu les conduisaient lieu après lieu, parce qu’ils avaient une mission bien précise. Ils marchaient dans leur appel et bougeaient en fonction de leur appel. Ainsi, ne confondons pas une mission spécifique que Dieu donne avec l’instabilité. Si tu te poses la question, l’appel, ce n’est pas forcément être maman pasteur dans une église. Par contre, ton appel en tant qu’enfant de Dieu va toujours rejoindre le Royaume. Ce qui importe le plus à Dieu, au-delà de ton petit confort ce sont les âmes qui doivent être sauvées. Sache que ton appel, même s’il n’est pas ‘conventionnel’ est là pour rejoindre les âmes. Tu as une une pierre à apporter à l’édifice du Royaume de Dieu et je t’encourage donc à servir Dieu et Lui laisser te montrer ta mission de vie. 
 
Quelqu’un qui change de travail, de relation ou d’église tous les x mois est quelqu’un qui manque de stabilité. « Oui mais Dieu m’a dit… » Dieu ne se contredit jamais. D’ailleurs, pourquoi s’Il t’a vraiment dit, as-tu peur d’en parler avec ces autorités qui prient pour toi? C’est Dieu qui a dit, donc Il va aussi disposer le coeur de tes autorités spirituelles. Non seulement Dieu peut te confirmer ce qu’Il t’a dit au travers de celles-ci, mais même si elles te disent d’attendre par exemple, Dieu sait pourquoi. Est-ce que ton coeur est humble, disposé? Laisse Dieu te conduire et non pas tes propres désirs et/ou convoitises.
  

As-tu appris à attendre?

 
C’est d’ailleurs l’esprit du monde qui est entré dans l’Eglise et qui pousse les chrétiens à s’arracher les cheveux à cause du temps.  « Oh je dois me marier, oh je dois vite faire un enfant, l’âge avance, oh ceci, oh cela! » Lorsqu’une personne n’a pas cette capacité d’attendre la promesse, de patienter pour voir la main de Dieu opérer, cela en dit long sur son intimité avec le Seigneur car n’oublions pas que la patience aussi est un fruit de l’esprit.
 
Lorsque je parle d’attente, ce n’est pas simplement attendre un événement précis tel que le mariage, un nouvel emploi, une promotion, non. Je parle d’attendre avant de bouger. As-tu appris à attendre la direction de Dieu avant de prendre une décision importante?
 
N’oublie pas que le Saint-Esprit ne se contredit jamais, et que s’Il t’a dit une chose à la base, Il ne viendra pas te donner une parole contraire deux jours après, qui va créer la confusion. C’est pourquoi, lorsque Dieu te donne une instruction, non seulement elle n’ira pas à l’encontre de sa Parole, mais Il confirmera toujours cette Parole.
 
Oui, tu aimes le Seigneur, mais quels sont les fruits qui se manifestent dans ta vie? Non, ce n’est pas normal que tu sois toujours en train de bouger. Ou que tu sois à un endroit mais déjà en train de penser à l’endroit suivant, dans une saison, mais toujours en train de vivre pour la saison suivante, que tu ne parviennes pas à te poser.
 

Si tu remarques bien, Dieu nous compare souvent à des arbres (Ps 1:3; Es 61:3). Un arbre est planté et enraciné. Je n’ai vu aucun arbre grandir en étant déraciné tous les deux mois. Nous sommes des arbres les filles, et nous devons être enracinées, plantées là où Dieu nous veut. Si Dieu t’a appelée dans une église, peut importe ce que tu vois, fais-lui confiance et ne bouge pas, occupe-toi à Le servir de tout ton coeur, c’est Lui qui te récompensera et qui ouvrira les portes pour toi. Si Dieu t’a établie quelque part (église, travail, région, etc.), restes-y même si c’est difficile. « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. » (Jean 15:16) 
Cela ne veut pas dire que tu ne peux pas rêver grand ou aspirer à plus. Mais crois-moi, lorsque ton coeur est bien disposé, Dieu saura te parler ET te confirmer lorsque tu dois bouger. Ça me fait toujours quelque chose lorsque j’entends des grands hommes de Dieu témoigner de comment Dieu leur avait dit de quitter telle église, tel endroit, mais ils voulaient tellement être sûrs qu’ils priaient et priaient et demandaient confirmation après confirmation durant des mois. Surtout, parce que c’est Dieu qui avait dit, Dieu a su disposer le coeur des personnes clés. Cela démontre combien ils ont compris l’importance d’être certain avant de laisser une église où ils ont investi temps, ressources, et énergie pendant des années; je trouve que c’est une chose qui a tendance à manquer dans cette génération. Le commitment. L’engagement. Quand tu es stable et engagée quelque part, tu ne te lève pas pour partir comme bon te semble. Tu sais, c‘est facile pour quelqu’un qui n’est pas enraciné de quitter un endroit. Lorsque tu es vraiment enracinée, crois-moi que tu vas réfléchir et prier à 7 fois avant de bouger.
 
Sache que la croissance et même l’élévation en Christ requiert de la stabilité. Dieu ne va pas confier ce qui est important à Ses yeux à quelqu’un d’instable, qui n’est pas fidèle. Tu es peut-être appelée à un grand ministère. Qui sait si demain tu ne feras pas des ateliers internationaux, si tu n’enseigneras pas la Parole de Dieu aux nations? Peux-être es-tu appelée à diriger de grandes entreprises. Mais comment veux-tu que Dieu t’amène à ce niveau si tu n’arrives même pas à être stable sur une petite échelle qu’est l’église locale ou la cellule de prière, ou ton travail? Quand je vois les David, Joseph, Moise, etc., ils étaient tous engagés, ils prenaient soin des brebis de leurs pères, dans l’ombre, durant des années, Dieu ne s’est pas levé pour les couronner ou les faire libérateurs du peuple en un claquement de doigt. Mais dans cette génération micro-ondes on croit que les rêves se concrétisent facilement et rapidement. « Oh moi, Dieu m’a appelé à un grand ministèèèèère mondial! Attention hein! » Mais servir à l’église où tu es est au-delà de tes forces, c’est trop petit pour toi. Et cessons avec la pensée fataliste qui s’est emparée de beaucoup de chrétiens et qui consiste à dire « Ah, Dieu fera! » Dieu nous fait des promesses mais beaucoup de ces promesses sont conditionnelles, ce qui signifie qu’elles ne s’accompliront pas sans notre coopération, même si Dieu est Dieu!
 
D’ailleurs, tout cela me rappelle le jour où quelqu’un m’avait demandé pourquoi je ne cherchais pas du travail dans une autre ville du Canada. Alors, j’ai expliqué que non, j’ai un ministère et des responsabilités là où je suis et que je ne vais certainement pas bouger et laisser tout ça en arrière à cause d’un travail, surtout si Dieu ne m’a rien dit. La personne n’a pas compris et a fini par s’enflammer à cause de ma réponse.
 
Cet épisode m’a démontré que :
 
1. Faisons vraiment attention à qui parle sur nos vies. Tout le monde n’est pas qualifié pour te conseiller. Il faut aller vers les personnes matures spirituellement, sages, stables, dont tu vois les fruits, qui sont capables de prier pour toi et te donner des conseils selon l’Esprit et non pas dans la chair. Tout le monde n’est pas qualifié pour parler sur ta vie.
 
2. Chacun ses priorités! La personne ne comprenait pas ma réponse parce que pour elle, le ministère n’était pas une priorité. C’est ok. Lorsque tu parles avec quelqu’un et que vous n’avez pas les mêmes priorités, la même vision, ou que vous n’êtes pas dans la même saison, il peut y avoir des divergences, et cela peut être facile de te laisser distraire et de commencer à douter, mais reste ferme sur la Parole et l’appel que Dieu t’a donné.
 
3. La personne est-elle stable? La Bible dit qu’on les reconnaîtra à leurs fruits… En général, quelqu’un qui fait preuve d’instabilité dans un ou plusieurs domaines de sa vie n’hésitera pas à te dire de quitter ton église, quitter ton travail ou ton pays sans même essayer de prendre connaissance du contexte. Nous devons être établies dans la Parole, être des femmes de conviction afin de ne pas être séduites et de ne pas se laisser balloter à tout vent de paroles et de doctrines humaines. (Éph 4:14). Les temps sont très mauvais. Dieu ne veut pas que tu te permettes d’être ballotée par les opinions ou suggestions des gens, ou que tu sois distraite. Ce sont des chrétiens enracinés qui feront la différence dans ces derniers temps, et il y aura clairement une démarcation entre ceux qui Le servent et le reste.

Sachons aussi que nos autorités spirituelles, au travers de leur oeuvre pour le Seigneur, nous aident d’ailleurs à atteindre cette stabilité dans le Seigneur, et c’est pourquoi il est important d’être plantées à un endroit fixe, et d’avoir un coeur disposé à obéir: « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christafin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. » (Éph. 4:11-15)
4. Beaucoup de femmes manquent de stabilité. Elles sont prêts à bouger dès que n’importe qu’elle opportunité se présente. Toute opportunité n’est pas de Dieu et ne fait pas partie de ton appel. Cela fait des années que tu priais pour un poste mais même pas trois mois que tu as obtenu le poste de tes rêves tu penses déjà à changer. Cela fait longtemps que tu cherchais une église mais quelque temps après tu es prête à déménager juste parce qu’on te propose tel plus gros salaire à Saskatchewan. 
Sans compter les nombreuses histoires de jeunes femmes chrétiennes (ah mais ça, je devais en parler!) qui aussitôt qu’elles rencontrent quelqu’un sont prêtes à tout laisser derrière et à changer d’église, voir même de pays. Heuuuu helleeeer! Vous n’êtes même pas mariés, tu viens de le rencontrer, qu’est-ce qui justifie que tu changes d’église parce que tu es amoureuse? Ce sont des choses dont on DISCUTE à une étape de la relation, pas qu’on FAIT dès qu’on rencontre un homme, soit-disant parce que ça fait longtemps que tu pries pour quelqu’un, là tu refuses de le laisser partir, et tu es prête à hypothéquer ta vie, ta croissance spirituelle, tes relations et ton appel pour un homme que tu ne connais même pas? La Bible nous dit que lorsqu’on manque de sagesse, et bien demandons! (Jacques 1:5) « Oui, mais Aurélie, l’église c’est l’église! » Pas du tout, d’ailleurs, quand je vais dans la Parole de Dieu, je vois clairement l’apôtre Paul parler à des églises différentes. C’est un même Corps, mais toutes les églises n’ont pas la même mission, pas les mêmes combats. En allant dans l’église d’un homme que tu connais à peine, sais-tu même si cette nourriture spirituelle sera bonne pour toi? Sais-tu si tu pourras te développer là bas, grandir spirituellement? Toutes les églises ne sont pas pareilles. C’est pas parce que tu as visité une église et que le pasteur « a l’onctionnnnnn! » que c’est l’église où Dieu te veut. À quel moment t’assieds-tu pour savoir quelle est la volonté de Dieu pour ta vie?
 
Pour finir, s’il y a une stabilité qui soit importante aux yeux de Dieu, c’est la stabilité émotionnelle. Je peux te dire que j’étais tellement instable émotionnellement quand je suis arrivée au Seigneur. J’avais vécu tellement de choses. Je passais constamment d’une émotion à une autre, dans des extrêmes pas possible. Dieu a guéri mes blessures émotionnelles mais aussi, ma leader m’a parlée au sujet de la stabilité émotionnelle, et j’ai commencé à aller plus profond dans la Parole. Méditer et confesser la Parole, la mettre en pratique, tout cela apporte une stabilité dans ton âme, car la Parole, c’est Christ. Lorsque tu es stable, enracinée, tu grandis. Et ne t’inquiète pas, Dieu a déjà envoyé une provision pour toi exactement là où tu es en dans ta vie, pour que tu enjoy cette saison de ta vie et le glorifie. Si cet article te parle d’une façon ou d’une autre, ne sois pas égoiste et partage avec ta voisine, elle te remerciera.
 

« C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. (Mat 7:24-25)

 
 

With Love, Lily.

Share Tweet Pin It +1

Vous aimerez aussi

true story qui est cet homme carnet de lily

True Story : mais qui est cet homme ?

Publié sur 15/05/2018

Article précédentLa puissance de ton environnement
Prochain articleEspérer contre toute espérance

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!