In Vie Spirituelle

Des hommes & des lois

des hommes et des lois carnet de lily

Ces dernières semaines ont vu se multiplier sur les réseaux sociaux des posts dénonçant des lois adoptées en France notamment la « loi Schiappa » du nom de la secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes. Cette loi a fait parler d’elle et la sphère chrétienne s’en est trouvée bousculée, comme réveillée de son sommeil.

Loi Schiappa ? Quèsaco ?

Certains ont parlé de « légalisation de la pédophilie ». D’autres ont dit que « désormais, il n’y a plus d’âge limite du consentement ». À l’évocation de « cours d’éducation sexuelle dès la maternelle », la planète a arrêté de tourner. Après avoir visionné différentes vidéos à charge, je me suis posée une question : comment une jeune femme de 35 ans, maman de deux petites filles, aux idées féministes certes bien tranchées pouvait-elle se positionner en porteur d’une loi aussi sordide ? Une loi qui semble réellement inspirée du monde des ténèbres ?

La Loi Schiappa se veut être une loi contre les violences sexuelles et sexistes, qui a subi plusieurs modifications avant son adoption en mai dernier. Entre non-dits et projets cachés, il est assez difficile d’expliquer tous les tenants et les aboutissants qu’on y retrouve. Mais j’ai une bonne nouvelle, Google est votre ami, si vous souhaitez vraiment la découvrir. [Prenez toujours le temps de faire vous-mêmes vos recherches afin de vous faire votre propre opinion d’une question donnée].

Où se cache la Lumière ?

Qu’il s’agisse de lois plus qu’étranges ou de statues sataniques érigées, un point particulier a attiré mon attention. La Bible dit que nous sommes la lumière du monde. Éclairer un monde qui a vocation à devenir de plus en plus sombre est de notre responsabilité. Pendant que le Seigneur Jésus était dans le monde, il jouait pleinement ce rôle et maintenant, il nous incombe de le faire. Mais en sommes-nous seulement conscients ? Sur un chemin sombre, c’est celui qui tient la torche qui se place à l’avant. Dans des temps comme ceux-ci, nous n’avons pas le droit de suivre les stratégies mises en place par ceux qui périssent quand nous avons la solution, quand nous sommes la solution.

Nous connaissons l’histoire de Naaman**, ce chef de l’armée syrienne [autrement dit un païen] frappé de lèpre dont la vie a totalement changé parce qu’il a écouté les conseils d’UNE personne. Une esclave. Il a considéré la parole de cette petite fille car même dans sa condition d’esclave, sa lumière a brillé dans la vie de cette famille, dans ce pays. Une seule personne, ferme dans ses convictions [car elle connaît son Dieu, à l’exemple de la reine Esther] a le pouvoir de transformer une nation.

Que faisons-nous alors sous le boisseau ? Être la lumière du monde ne signifie-t-il pas que nous devrions nous impliquer davantage ? Où sont les Chrétiens qui influencent l’éducation ? Où sont les Chrétiens qui siègent dans les assemblées nationales des pays pour faire basculer des lois ? Où sont les Samuel ? Où sont les Nathan ? Où sont ces prophètes qui vont murmurer aux oreilles de nos dirigeants ? La Bible ne dit-elle pas que « la ville s’élève par la bénédiction des hommes droits, mais elle est renversée par la bouche des méchants » ? Où sont-ils ? Se peut-il réellement que le Seigneur dans Sa sagesse infiniment variée n’ait préparé aucun homme ou aucune femme pour un temps comme celui-ci ?

La stratégie de Dieu

Nous sommes dans les temps dits « de la fin ». De même que le diable décuple ses stratégies, Dieu veut répandre Son Esprit sur toute chair. Sur TOUTE chair ! Nous sommes la génération prophétique annoncée par le prophète Joël et l’apôtre Pierre. Ce n’est plus avec de simples mots que nous ferons bouger les lignes mais avec une démonstration d’Esprit et de Puissance ! Ce n’est pas avec nos comportements légers que nous tiendrons dans ce monde qui est sous la puissance du diable. Le combat est réel. Pour le mener, Dieu cherche deux types de personnes : des adorateurs et des intercesseurs. Seules ces personnes ont la capacité d’emmener le Ciel sur la Terre, de déclencher le « que Ton règne vienne ». Positionnons-nous. Le monde a besoin de nos prières. Nos voix comptent [et les enjeux dépassent de loin ceux des élections présidentielles ou législatives]. Soyons cette génération consacrée, mise à part pour porter les intérêts du Royaume. Soyons cette génération qui s’oublie dans ses prières et qui recherche premièrement le Royaume. Soyons cette génération qui fera qu’Il ne recherchera plus juste un homme parce que nous serons tous #onamission. Soyons une génération qui se lève, déterminée à faire connaître Sa vérité. Soyons une armée Forte et Puissante. Tel Il est, tel nous sommes aussi.

En guise de conclusion, je te laisse méditer ces Paroles de l’apôtre Paul, tout en priant que nous soyons des femmes et [peut-être des hommes, qui sait] de prière.

 

« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » 1 Timothée 2:1-4 LSG

 

 

Christabel, pour vous servir

**Si tu ne connais pas l’histoire de Naaman,

tu peux la retrouver dans le livre de 2 Rois au chapitre 5.

Share Tweet Pin It +1

Vous aimerez aussi

Article précédentMiroir, mon beau Miroir, dis moi qui je suis
Prochain articleBeauté physique: comment mettre ta silhouette en valeur

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!