In Préparation au Mariage

On s’aime oui, mais de quel amour?

on s'aime oui mais de quel amour carnet de lily

On parle très souvent des différents types d’amours, et il est donc important de connaître la nature de l’amour qui conduit à une union solide et durable.

En matière de couple, l’amour le plus connu est celui des ‘’sentiments’’. On éprouve des sentiments l’un envers l’autre qui nous font dire “je l’aime, je suis amoureux(se)”. Ce n’est pas de celui-là que je parlerais aujourd’hui car il est trompeur et comme quelqu’un a pu le dire un jour, le senti-ment (ce que tu ressens ment). C’est donc un ensemble de sensations qui peuvent s’avérer être mensongères ou qui, lorsqu’elles sont vraies, ne durent pas. Si tu réalises la véracité de ce fait et que tu te demandes sur quel type d’amour tu dois donc fonder ta vie de couple ou ton mariage, relaxe on y arrive. Je ne dis pas qu’il n’est pas important d’avoir des sentiments, car ils sont souvent révélateurs et peuvent aider pour un début. Le problème est qu’on cherche à construire NOS UNIONS, nous sommes donc à la recherche du durable, du « jusqu’à ce que la mort nous sépare ».

Au-delà des simples sentiments naissants au fil du temps qui nous démontrent que nous sommes amoureux ou pas, il y a également un autre type qui est ‘’le coup de foudre’’. Celui là comme son nom l’indique, est beaucoup plus rapide. Il est donc en mesure de te convaincre de te marier avec une totale inconnue dès le premier regard. Drôle et surprenant à la fois n’est-ce pas ? Inutile pour moi de m’attarder sur ces différents types d’amour car ils ne sont pas importants, quoi que souvent nécessaires.  En fait, leur nécessité dérive uniquement de l’obligation à les associer avec cet autre type d’amour que j’appelle l’amour décisionnel.

Un autre type d’amour

Concrètement, qu’est-ce que c’est? C’est l’amour qui conduit au mariage, c’est aussi celui qui fait perdurer le couple et le fait perdurer une fois marié. C’est simplement prendre la décision d’aimer lorsque les sentiments ne suivent plus. Par décision, j’entends résolution ferme. Par conséquent, peu importe les circonstances, épreuves ou défauts, rien ne trouble ton amour pour l’être aimé, puisque consciemment tu as décidé de l’aimer sachant (ou malgré) son passé, présent et futur. De ce fait, même lorsque vous vous heurtez, tu te ressaisis et continue la marche. Bon c’est bien beau tout ça, mais des exemples pratiques c’est encore meilleur n’est-ce pas 😉 ?

Et si on commençait par le modèle le parfait: Jésus Christ. S’il avait eu un coup de foudre pour son épouse (l’Église est considérée comme l’Épouse de Christ), il aurait abandonné face l’adversité de la croix, car c’est en cela qu’on reconnaît le coup de foudre il ne résiste pas à l’épreuve. S’il n’avait eu que les sentiments dans le jardin de Gethsémané, il aurait très vite abandonné sa mission, car les sentiments qu’il avait en ces instants-là étaient contraires à la volonté du Père. Il a donc pris la décision de ne pas se fier à ses sentiments mais à Dieu.

Prenons aussi le cas de Jacob, qui travaille pendant 7 ans pour épouser Rachel; après les 7 ans, il est trompé par son beau-père et se retrouve marié à la grande sœur de celle-ci. On lui propose la possibilité de pouvoir se marier à Rachel seulement à une condition, celle de travailler 7 autres années. Ce qu’il fait sans hésiter, car il est dit qu’« il aimait sa fiancé ». Plus tard, on se rend compte que c’est un amour qui s’est transposé dans les enfants de Rachel, parce que c’était un amour décisionnel, et on remarque que son amour pour celle-ci n’a pas flanché, même quand celle-ci n’arrivait pas à concevoir d’enfants (situation qui peut être la cause de conflits et déchirures dans les couples).

Voici un autre exemple encore plus parlant. Prend la peine d’observer un couple que tu admires. Observe-les minutieusement et demandes-toi qu’est-ce qu’il ou elle trouve de si extraordinaire chez l’autre ? Aucun des deux n’est si parfait qu’on le croit (ou qu’on le voit), que ce soit en terme de caractère, beauté physique, habitudes… et pourtant cela fait des années qu’ils sont mariés et heureux. N’est-ce pas parce qu’ils ont décidé de s’aimer et de continuer à aimer?

Un amour sacrificiel

L’amour décisionnel est un amour sacrificiel, on est prêt à tout pour l’être aimé même au prix de sa vie. On prend donc la décision de rendre l’autre beau ou belle, de la parfaire à nos yeux (selon notre conception de la perfection). L’amour décisionnel est intemporel, ce qui est une très bonne nouvelle! Tu peux prendre la résolution aujourd’hui d’aimer ton mari ou ta femme. Lance toi ce challenge et compte sur l’amour de Dieu pour arriver au bout. Tu peux commencer par des petites choses. Du genre décider d’aimer encore le temps d’une journée. Bien sûr, ce ne sera pas chose facile, mais puisque tu l’as décidé et que c’est un défi entre toi et toi seul alors tu te donnera les moyens d’y arriver. Pas la peine d’informer l’autre de ta décision, ce qui rendra la chose encore plus surprenante, et confortera ton choix. Une semaine après, fais un petit bilan. Tu sais, Jésus aimait certes ses disciples, mais un jour Il a amené son amour à son apogée en se sacrifiant pour eux (et pour nous), alors toi aussi, tu peux aimer ton conjoint au maximum. Un jour où tu décides de ne pas t’emporter, d’être serviable quoi qu’il advienne, de faire un pas de plus. Ce n’est pas que tu vas toujours trouver une raison de l’aimer, mais tu vas l’aimer malgré tout.

L’amour décisionnel peut être appliqué dans tout type de relation.

Au-delà du couple, cela s’applique aussi à tes amis. Je parle de ces amis là que tu sais être de bonnes personnes mais qui (disons le simplement) ont des caractères pas très commodes… Personnellement, depuis que Dieu m’a fait la grâce de comprendre l’impact de l’amour décisionnel, il y a eu un grand changement dans mes relations amicales. Auparavant, c’était “on ne s’entend pas alors je prends mes distances”. Maintenant c’est plutôt “ok, telle personne a ce comportement, c’est certainement son caractère, je ne vais pas la changer mais je peux l’aimer malgré cela, car moi non plus je ne suis pas facile à supporter mais Christ a décidé de m’aimer.” Avec le temps, j’ai compris que de la même manière que le fer aiguise le fer, nos amis nous aiguisent. J’ai compris qu’en général, le ou les comportements que je ne supporte pas sont très souvent ceux que je manifeste moi-même inconsciemment et que c’est une manière pour Dieu d’attirer mon attention sur cela, en permettant que j’ai ces amis que je trouve durs de caractère. Et cela afin de changer ce comportement chez moi d’abord, ensuite chez l’autre, car comment pourrais-je enlever la paille dans l’œil de l’autre quand j’ai une poutre dans le mien.

L’amour décisionnel peut également être appliqué dans le cadre familial. Ce frère, cette sœur ou ce parent à qui tu es liée à vie et dont tu constates sans l’aide d’une loupe un caractère parfois insupportable, mais que tu ne devrais pas abandonner car au-delà de tout, il ou elle a vraiment besoin de toi, de ton aide. Nos frères, sœurs et parents biologiques ont besoin de nous, surtout quand ils ne sont pas convertis. En général, c’est “tous sauf eux” quand il s’agit d’évangéliser, car ils nous connaissent mieux au niveau comportemental, parfois même plus que ceux de l’extérieur. Ils savent bien des choses sur nous (avant qu’on ne soit chrétiens, nos erreurs, nos failles après notre conversion ou à l’église, etc.). Malgré cela, on doit décider de les aimer. Avant de voir l’Évangile en nous, ils doivent voir notre amour inconditionnel. Il en est de même aussi pour nos frères et sœurs de sang qui sont déjà en Christ. En général, c’est le plus dur car vous recevez le même enseignement mais cela n’empêche pas de s’écorcher.  Décidez néanmoins de vous aimer. Cela voudrait dire ne pas tenir compte du fait qu’il ou elle est chrétien(ne) m’a offensé malgré tout, car cela arrivera encore et encore. Parfois je me dis “waouh, Jésus a vraiment eu du boulot en décidant de m’aimer parce que je me rends compte que je ne suis pas toujours juste et encore moins parfaite”, et toi non plus n’est-ce pas 😊 ?

Alors marquons-les tous par un amour décisionnel.

Christy, QDTB

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Previous PostTon assiette: une alliée pour ta peau!
Next PostCan I feel Pretty?**

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!