In Célibat

Attendre avec la bonne attitude de coeur

carnet de lily

L’attente… un mot qu’on n’aime pas toujours, n’est-ce pas?

La génération micro-onde n’a pas facilité les choses, car nous avons été habitués à recevoir tout, tout de suite. Parfois, l’attente dans le Seigneur, c’est encore pire. Elle semble encore plus longue, interminable.

À vrai dire, on associe souvent attendre avec ennui, passivité, subir les circonstances… alors que l’attente selon Dieu est synonyme de foi, d’espérance, de patience, de conviction. Tu n’attends pas un peut-être mais bien la manifestation d’un OUI que tu as déjà reçu. L’attente est simplement synonyme de préparation.

Tout comme Joseph, l’attente est le temps qui s’écoule entre le moment où tu reçois une vision et le moment où celle-ci se réalise. Durant ce temps, épreuves, situations et circonstances (ces bénédictions cachées) vont s’enchaîner et Dieu permettra que tu passes au travers de ces choses car Il sait qu’elles sont bénéfiques pour la formation de ton caractère, afin que tu sois prêt pour la manifestation de la vision/bénédiction en question.

 

***

 

À ces demoiselles…

 

Tu dis de ta bouche que tu es célibataire et que tu attends (patiemment) l’homme que Dieu a pour toi mais…

 
  1. Inconsciemment, tu n’es pas positionnée pour rencontrer cet homme. Tu es distraite par les sollicitations et/ou dans le découragement car le temps passe et tu ne le vois toujours pas à l’horizon. Tu commences donc à baisser ta garde et à regarder tous les hommes qui passent devant toi en espérant qu’il y en ait un qui te remarque.
  2. Tu n’es pas dans la foi. La foi est une ferme assurance, elle ne vacille pas lorsque les circonstances semblent contraires à ce que Dieu a promis.
  3. Tu n’es pas dans la bonne attente des promesses de Dieu. La bonne attente n’est pas passive mais active! Tu es sensée agir en attendant que ta bénédiction se manifeste! Prendre soin de toi, faire des activités, servir le Seigneur, travailler sur tes rêves et tes projets, laisser Dieu façonner ton caractère; sachant que toutes ces choses continueront après le mariage…
  4. Tu es dans les critiques, les plaintes, l’envie et la jalousie lorsque tu vois les autres partager leur bonheur d’être en couple, ou encore dans la tristesse; ton coeur se serre à l’annonce d’un (autre!) mariage.
  5. Inconsciemment, tu es à la recherche d’un hommecar tu as décidé de prendre les choses en main, au lieu de te laisser trouver. Oui, à la recherche de l’homme parfait, l’homme de tes rêves, le prince charmant qui correspond à ta liste interminable de critères.

 

SAUF QUE…

1. Ce n’est pas à toi de chercher cet homme.

2. Il n’existe pas.

 

Eh oui! L’homme parfait n’existe pas et cela prend beaucoup de maturité pour l’accepter. Même si cet homme est né de nouveau, partage les mêmes valeurs et la même vision que toi, tu trouveras en lui plusieurs défauts avec lesquels tu vas devoir dealer. Tu seras aiguisée car le fer aiguise le fer et l’homme s’aiguise au contact de l’homme.

De plus, la Parole nous dit que celui qui trouve une femme trouve le bonheur ; C’est une grâce qu’il obtient de l’Éternel. » (Prov 18:22) Celui, et non pas Celle. Je sais ce que c’est que d’être dans une saison où le temps parait si long qu’on s’impatiente; on commence à questionner Dieu parce que les choses n’arrivent pas en notre temps. On commence à brûler de désir et on se laisse distraire par l’attention de X, Y ou Z. C’est une saison qui peut s’avérer difficile, mais avec la bonne attitude de coeur, il est possible pour toi de la traverser et d’en sortir victorieuse. En réalité, tu es déjà victorieuse.

Le soucis avec les femmes dans l’Église, c’est qu’elles passent plus de temps à chercher un mari qu’à chercher le Seigneur, alors que la femme qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit (1 Cor. 7:32)Tu es remplie de soucis et d’inquiétudes parce que ton regard n’est pas fixé sur l’essentiel. Tu  crois que tous tes problèmes seront réglés le jour où tu diras « Oui, je le veux », et tu t’attends au mariage pour venir fixer tous tes problèmes d’estime de soi, de solitude, de pulsions sexuelles.

 

Je me rappelle d’une période où c’était devenu très difficile pour moi d’attendre. Les gens pensent souvent que parce que je parle beaucoup de célibat et d’abstinence, je n’ai pas de combats à ce niveau-là. Je parlais donc de ma lourdeur à quelqu’un, et je lui disais « C’est devenu lourd pour moi… Il faut que mon mari se manifeste là, je ne pourrais pas attendre deux ans de plus. » La personne m’a dit « Auré, tu peux attendre deux ans de plus, la preuve, tu as attendu jusqu’à aujourd’hui. De plus, tu ne sais jamais combien de temps tu est capable d’attendre jusqu’à ce que tu attendes. Si tu pense à ça, c’est que ton attention n’est pas à la bonne place et ça te rend impatiente. Tu penses que ton problème sera réglé une fois mariée, mais c’est faux. » Je crois que ces simples mots m’ont tellement parlé et réconfortée, et les heures qui ont suivies, j’ai pris le temps d’amener mes désirs et sentiments devant le Seigneur. C’est très important de le faire quotidiennement, sinon ça peut devenir lourd et ton attention va dans le mauvais sens. J’ai commencé à confesser la parole de Dieu sur ma vie et mon coeur, et jour après jour, j’ai vu un changement se produire. J’avais commencé à avoir faim d’autre chose (de mariage, d’intimité) et à m’impatienter, et j’ai recommencé à avoir faim de Dieu.

J'avais commencé à avoir faim d'autre chose (de mariage, d'intimité) et à m'impatienter, et j'ai… Click To Tweet

C’est important que tu attendes avec la bonne attitude de coeur et que tu recommences à avoir faim de Dieu, parce que si tu as faim de mariage, d’un homme, de sexe ou peut importe, tu laisses une porte ouverte à la tentation et la distraction. Tu te mets dans une position de commencer à chercher et même à courir derrière quelque chose qui doit venir naturellement à toi. Tu vas commencer à regarder tel ou tel homme qui te plait bien et correspond quelque peu à ce que tu recherches, et te dire dans ton coeur que c’est lui, sans même prendre le temps de consulter Dieu. Quand bien même tu Le consulterai, tes désirs sont déjà tellement fixés sur cette personne que tu risque de confondre ta voix et celle du Seigneur. Les pensées d’une femme tournent vite. Dieu est là pour toi, pour t’aider dans ce domaine-là, car Il est concerné pour toi. Garde ton coeur plus que tout autre chose. Ça m’a aidé et ça m’aide encore, et la seule chose que je veux encore et encore et encore, c’est PLUS de Dieu. Ma faim pour Lui et pour Sa présence grandit quotidiennement, et je ne me permet pas d’avoir faim d’autre chose. Je ne dis pas que c’est un péché de vouloir se marier. Je parle de garder ta ‘faim’ pour la bonne chose, et la bonne chose c’est Christ.

 

Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. (1 Thess. 5:24)

 

With Love, Lily

Share Tweet Pin It +1

You may also like

couple

Es-tu un 2e ou 3e bureau?

Posted on 23/01/2017

Espérer contre toute espérance

Posted on 18/05/2017

Previous PostL'importance de soigner ses relations
Next Post5 livres qui t'aideront à avoir de meilleures relations

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :